Rue Pomparde - La Ferté-Milon - 2021-22

Situé dans l'Aisne, en plein centre d'une petite ville d'environ 2000 habitants, c'est un minuscule atelier tout mignon dans une cour calme et verdoyante.

La grande fenêtre permet d'observer le passage des saisons et d'écouter les chants d'oiseaux, et la petite communauté de la cour fournit ce qu'il faut d'animation et de contacts pour se sentir entouré. Un cadre idéal.

Autrêches - 2020-21

Une tentative d'installation dans l'Oise qui fut de très courte durée. Pourtant tout devait être réuni pour avoir l'atelier de mes rêves et pour développer mon activité. C'est la vie !

La Société Généreuse - Massy - 2020

 

 

Après une année de frustration car sans atelier, le petit local temporaire au sous-sol d'une ancienne agence de La Société Générale au sein du centre commercial de Massy, transformée en micro tiers-lieu par Le Plateau Urbain, me semblait royal !

C'était une communauté de travail de quelques structures avec des moments conviviaux autour de repas de midi communs - mais malheureusement le covid est arrivé pour restreindre les interactions.  Ainsi, l'exploration des synergies a été coupée court et l'expérience, de ce point de vue, a été moins riche que prévu. 

D'un autre côté, cette ambiance plutôt solitaire a favorisé la recherche de nouvelles pistes d'expression et les expérimentations personnels.

Au final, c'est un bilan très favorable malgré circonstances !  

 

L'Eclaircie - Paris 17e - 2018

Un tiers-lieu de taille humaine géré par Le Plateau Urbain à Porte de Saint-Ouen à Paris. Tout un bâtiment destiné à devenir un couvent était à notre disposition pendant un peu moins d'un an. Et quelle expérience, que du bonheur !

Un atelier partagé à deux avec Céline du Garage Fourgon déjà connue aux Grands Voisins, la bonne ambiance, les collaborations avec des occupants de tous horizons (je pense notamment à Wexample), les repas collectifs, les discussions marathon passionnées autour de quelques verres, les soirées... Ce fut court et intense - une période marquante dans mon évolution personnelle et professionnelle qui restera longtemps ma référence par excellence en matière de tiers-lieu. 

Les Grands Voisins - Paris 14e - 2017

Une expérience inoubliable vécue dans cette énorme ruche d'urbanisme innovant et alternatif en plein cœur de Paris. Un tiers-lieu crée par Le Plateau Urbain, L'Aurore et Yes We Camp au sein de l'ancien Hôpital Saint Vincent de Paul, Les Grands Voisins donnaient l'impression que la vie et la créativité y grouillaient 24/7, cela ne s'arrêtait jamais. Des ateliers - dont le mien - restaient fréquemment illuminés toute la nuit car l'ambiance invitait à travailler, à profiter de chaque instant. 

Mon premier vrai atelier se trouvait dans le bâtiment Lepage, au fin fond du site, bien au calme. Partagé avec deux autres créatrices, dont notamment Céline du Garage Fourgon, c'était un lieu studieux mais également riche en discussions et en rigolades. C'est là que j'ai enfin pu laisser libre cours à ma créativité grâce à l'espace dont je disposais et grâce à mon premier four  - un changement primordial et déterminant pour une personne qui a squatté les fours et les espaces des autres pendant trois ans. Partager un atelier peut être délicat, mais l'expérience à Lepage m'a montré que quand cela se passe bien c'est vraiment la meilleure façon de travailler. 

Atelier Signolet - Père Lachaise - Paris - 2016

Un mètre carré très précieux rien qu'à moi dans un atelier partagé sur une courte durée avec un sculpteur de pierre/bois, un menuisier et une bijoutière aux portes de la cimetière de Père Lachaise. 

Une motivation de fer et ma première exposition parisienne m'ont donné la force de faire le trajet depuis mon 14e juste assez longtemps pour préparer les pièces supplémentaires nécessaires pour l'expo.

Ce que j'ai appris : les céramiques se marient mal avec la poussière de pierre et de bois ; un four électrique sans programmateur est difficile à gérer pour qui veut définir les courbes de cuisson et les températures avec précision ; il y a des distances et des trajets que l'on ne parcourt pas pendant très longtemps quelle que soit la motivation ; il y a des surfaces de travail restreintes dans lesquelles une bonne organisation arrange pas mal de choses - il y en a d'autres où l'on ne fait que subir l'exiguïté quoi que l'on fasse ; c'est tout un art que d'émailler ses pièces sans un pistolet d'émaillage. 

Cette période riche en enseignements m'a donné l'impulsion d'arranger ma vie professionnelle avec davantage d'ambition, d'où ma candidature pour occuper un atelier de taille suffisante aux Grands Voisins - à 500m de chez moi. Un passage à la vitesse supérieure que je n'ai pas regretté !

L'association Les Petits Grains de Sable - Paris 14e - 2013-15

Petit atelier associatif dont les principaux membres étaient issu(e)s des cours de céramiques de l'O.E.P.F. du 14e arrondissement.

Mon ambition personnelle était de bâtir sur les bases données par notre prof Marianne Koechlin et d'expérimenter sur l'association terre-verre et des formats plus volumineux qu'à L'O.E.P.F.  et surtout de pouvoir travailler davantage.

Cette recherche a été fructueuse, me donnant notamment des notions dans le domaine du verre fusionné, mais aussi parce que les formes sculpturales créées à cette époque m'ont fait découvrir de mes propres mains un aspect du travail de céramique inconnu jusqu'alors.